#Beaux livres

Le comte de Caylus (1692-1765), pour l'amour des arts

Simone Gougeaud-Arnaudeau

Fils de l'une des femmes les plus belles et les plus spirituelles de la cour de Louis XIV, petit-neveu de Madame de Maintenon, Anne-Claude Philippe de Tubières-Grimoard de Pestels de Levis, comte de Caylus, ne suivit pas les " voies ordinaires " qui lui étaient destinées par son rang. La carrière militaire l'aurait mené aux plus hauts grades, mais, après une jeunesse aventureuse, il troqua l'épée contre la plume et le burin. Il devint ainsi l'ami de Watteau qui fut son " maître " en dessin. Puis il se mit à graver inlassablement, la gravure étant le moyen de diffuser et d'immortaliser les grandes oeuvres. Il sut conjuguer une vie de plaisir et une activité incessante dans tous les domaines de l'art. Collectionneur passionné, doublé d'un mécène généreux avec les jeunes artistes, cet " antiquaire " eut une influence indéniable à l'Académie royale de Peinture et de Sculpture où il était entré en 1731 au titre d'amateur. Le lecteur sera étonné par le nombre et la qualité de ses correspondants. Ce livre conte l'histoire d'un homme libre, libre de toute attache sentimentale malgré de nombreuses conquêtes féminines, libre de tout préjugé et de toute croyance irrationnelle, qui, jusqu'à son dernier souffle, s'adonna à des travaux divers tant en littérature qu'en gravure et en archéologie, aujourd'hui reconnus par les spécialistes.

Par Simone Gougeaud-Arnaudeau
Chez Editions L'Harmattan

0 Réactions |

Genre

Beaux arts

01/05/2010 200 pages 19,00 €
Scannez le code barre 9782296117563
9782296117563
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Le comte de Caylus (1692-1765), pour l'amour des arts par Simone Gougeaud-Arnaudeau

Commenter ce livre