#Roman francophone

Le jour ou j'ai voulu vivre

Ophélie Bazillou

D'un côté, un jeune homme, il est journaliste. Il porte un drôle de prénom : Soleil. "On t'a appelé Soleil pour que tu réchauffes les coeurs", lui explique sa mère. Sauf que son coeur a du mal à briller… Soleil écrit des lettres à Maëlle, comme on jette une bouteille à la mer, comme des confessions qui disent son désordre amoureux. Il avait rompu avec elle, pour garder une "distance", pense-t-il… De l'autre côté, une jeune femme, une libraire dont on ne sait pas grand-chose au début. Elle croit qu'elle peut se débrouiller seule. Elle rêve beaucoup. Elle est drôle. Elle n'a pas d'amoureux. Elle écrit aussi, à son "Cher journal"… Avec ces deux personnages, la romancière Ophélie Bazillou nous offre "Le jour où j'ai voulu vivre", un superbe roman sur l'art difficile d'aimer. C'est touchant et plein de sensibilité. On sourit souvent. On s'attache à Soleil et à cette libraire à cause, ou plutôt grâce, à leurs fragilités et à cette quête irrépressible de la vie. Mohammed Aïssaoui, Le Figaro littéraire.

Par Ophélie Bazillou
Chez Les Presses Littéraires

0 Réactions |

Genre

Littérature française

24/10/2018 166 pages 14,00 €
Scannez le code barre 9791031004976
9791031004976
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Le jour ou j'ai voulu vivre par Ophélie Bazillou

Commenter ce livre