#Roman francophone

La mort des Gaules

Patrizio Fiorilli

Je suis Artévorus de la tribu des Termes, fils du chef Artévos et de la princesse Alya, je possède deux chevaux et j'ai vu mourir la Gaule. Il ne reste plus grand-chose de notre tribu : la plupart des hommes sont morts à la guerre, la plupart des femmes et des enfants ont péri après Alésia. Il ne reste plus que nous, une dizaine d'hommes en armes et deux chevaux affamés, fuyant toujours plus profondément dans les forêts d'Irlande. Ce qui suit constitue le récit d'un rêve. Le rêve d'une Gaule unie et libre, le rêve de mon Père et de ce qui constituait tout un peuple : les Gaulois. Ce rêve a eu un début et une fin. Comme à tous les rêves, lui a succédé le réveil. Le plus douloureux des réveils. Et pourtant, il s'en est fallu de peu qu'il se réalise. De très peu. Il s'en est fallu d'un homme. Vercingétorix.

Par Patrizio Fiorilli
Chez Editions Academia

0 Réactions |

Genre

Littérature française

06/06/2019 154 pages 15,50 €
Scannez le code barre 9782806104632
9782806104632
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La mort des Gaules par Patrizio Fiorilli

Commenter ce livre