#Roman francophone

ERGO NON SUM Défense et illustration de l'amateurisme

Benjamin Auguste

" Quand René Descartes est penché sur sa table, il fait en sorte d'être le plus près possible du feu ; c'est qu'il fait froid ! D'ailleurs, il finira par en mourir, parce que dans ce grand palais de Stockholm où il sera invité par la reine Christine, les courants d'air lui seront fatals. Mais dans ce moment où il écrit "Le Discours de la Méthode", cette sensation de froid pourrait lui faire ressentir son corps ; il pourrait se dire : putain, ce que j'me caille les meules... " Il nous avait régalé avec ses Very Short Stories. Le voilà qui remet ça avec 13 essais (en fait 16 ébauches) sous l'appellation ... Ergo non sum. Se la jouerait-il un tantinet prétentieux avec ses petits bouts de latin, de grec et autres trucs obscurs dans ses titres et sous-titres ? Son vieux compère M. G. écrit dans la post-face que Benjamin Auguste est "poli, civilisé", qu'il vient "avec humour et dérision nous donner, à la Socrate, son petit couplet de philosophe". Il nous bêcherait le cerveau "comme si c'était son jardin" et y laisserait "la petite graine" qu'il y a déposée "faire le travail "! Si l'on ajoute que son ami Kizou Dumas s'est permis de parsemer ces 16 petits récits de dessins pleins de chaleur, on aurait tort de croire que l'on s'assied en classe pour écouter l'écrivain. D'ailleurs l'Auguste l'écrit lui-même : Il n'est pas écrivain.

Par Benjamin Auguste
Chez Editonly Editions

0 Réactions |

Genre

Littérature française

15/05/2017 112 pages 15,00 €
Scannez le code barre 9791093877044
9791093877044
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur ERGO NON SUM Défense et illustration de l'amateurisme par Benjamin Auguste

Commenter ce livre