#Roman francophone

La traversée des Balkans

Michel Quiot

Ce récit historique reconstitue, à partir de données factuelles, l'évasion de Constantinople, en 1453, lors du siège de la ville par les armées ottomanes, d'un jeune étudiant de dix-huit ans, qui fuit l'avancée turque dans les Balkans, en évitant tous les pièges d'une période troublée. Sa fuite le conduit des rives de la mer Noire jusqu'au Rhodope bulgare et à la Morava serbe en direction de Zemun, sur les rives du Danube, puis de Venise, alors que les armées turques envahissent ces territoires et menacent les populations civiles de razzias, pour alimenter le marché des esclaves nécessaires au repeuplement de Constantinople. Il est aidé dans sa fuite par le réseau des monastères orthodoxes, ceux du moins qui ont été épargnés par l'invasion turque dans les Balkans. Il retrouve, à Zemun, son grand-père, riche négociant en vins et en épices, et sa mère, avec laquelle il termine son périple, en passant par Venise et Dubrovnik, avant de parvenir à Bologne, où son père a trouvé refuge auprès du cardinal Bessarion. Ce récit fait revivre une séquence de l'histoire de l'Europe, qui montre la communauté de culture à laquelle appartenaient Grecs, Serbes et Italiens, dans les premières décennies de la Renaissance, à un moment où la redécouverte de l'Antiquité, grâce aux conciles d'union entre les Eglises chrétiennes, destinés à lutter contre la déferlante turque, conduit les élites grecques à prendre le chemin de l'exil vers l'Italie, emportant avec elles tous les trésors littéraires, scientifiques et artistiques, dont l'Occident chrétien tirera la substance de son propre renouveau.

Par Michel Quiot
Chez 7 écrit Editions

0 Réactions |

Genre

Romans historiques

18/05/2020 176 pages 16,90 €
Scannez le code barre 9791032634639
9791032634639
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La traversée des Balkans par Michel Quiot

Commenter ce livre