#Essais

Le legs des pères et le lait des mères ou comment se raconte le genre dans la parenté du Moyen-Age au XXIe siècle

Isabelle Ortega, Marc-Jean Filaire-Ramos

Etre homme et être femme constituent deux manières d'être au monde, deux statuts complexes et distincts dans le cadre des activités sociales et des représentations collectives ; et si celles-ci sont prises dans les cadres de la normalisation de genre, elles n'en demeurent pas moins réelles et structurantes, quelles que soient les variations historiques et culturelles dont les chroniques, les romans, les films, les bandes dessinées nous apportent le témoignage. Même si l'habitude et l'éducation semblent reconduire l'évidence des places de chaque sexe dans son groupe social et dans une conception binaire associée à l'ordre du monde, une telle vision de la dualité est une création culturelle transmise, reproduite et nuancée au fil des générations : étudier les fausses évidences, dévoiler les singularités oubliées, défricher les formes artistiques les plus récentes, tels sont les objectifs que ce sont fixés les participants au colloque nîmois en prenant comme supports de réflexion des récits allant du Moyen Age au XXIe siècle. Ils interrogent les modalités de transmission des codes de représentation au sein de la parenté quand elle se développe dans des formes narratives où la réalité se conjugue à la fiction à des fins d'exemplarité.

Par Isabelle Ortega, Marc-Jean Filaire-Ramos
Chez Brepols

0 Réactions |

Editeur

Brepols

Genre

Sciences historiques

01/12/2014 300 pages 71,60 €
Scannez le code barre 9782503551401
9782503551401
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Le legs des pères et le lait des mères ou comment se raconte le genre dans la parenté du Moyen-Age au XXIe siècle par Isabelle Ortega, Marc-Jean Filaire-Ramos

Commenter ce livre