#Roman étranger

L'amie prodigieuse Tome 4 : L'enfant perdue. Maturité, vieillesse

Elena Ferrante

A la fin de Celle qui fuit et celle qui reste, Lila montait son entreprise d'informatique avec Enzo, et Elena réalisait enfin son rêve : aimer Nino et être aimée de lui, quitte à abandonner son mari et à mettre en danger sa carrière d'écrivain. Car elle s'affirme comme une auteure importante et l'écriture l'occupe de plus en plus, au détriment de l'éducation de ses deux filles, Dede et Elsa. L'histoire d'Elena et de Nino est passionnelle, et bientôt Elena vit au gré de ses escapades pour retrouver son amant. Lors d'une visite à Naples, elle apprend que Lila cherche à la voir à tout prix. Après avoir embrassé soixante ans d'histoire des deux femmes, de Naples et de toute l'Italie, la saga se conclut en apothéose. Plus que jamais, dans L'enfant perdue, Elena Ferrante nous livre un monde complet, riche et bouillonnant, à la façon des grands romanciers du XIXe siècle, un monde qu'on n'oublie pas.

Par Elena Ferrante
Chez Editions Gallimard

0 Réactions |

Genre

Littérature étrangère

trad. Elsa Damien
18/01/2018 550 pages 23,50 €
Scannez le code barre 9782072699313
9782072699313
© Notice établie par ORB
plus d'informations

INDEX DES PERSONNAGES ET RAPPEL DES ÉVÉNEMENTS DES TOMES PRÉCÉDENTS

 

LA FAMILLE CERULLO

(LA FAMILLE DU CORDONNIER) :


Fernando Cerullo, cordonnier, père de Lila.

Nunzia Cerullo, mère de Lila.

Raffaella Cerullo, dite Lina ou Lila. Elle est née en août 1944. Elle a soixante-six ans quand elle disparaît de Naples sans laisser de trace. Très jeune, elle épouse Stefano Carracci mais, lors de vacances à Ischia, elle s’éprend de Nino Sarratore, pour qui elle quitte son mari. Après l’échec de sa vie commune avec Nino et la naissance de son fils Gennaro, dit Rino, Lila abandonne définitivement Stefano lorsqu’elle découvre qu’Ada Cappuccio attend un enfant de lui. Elle déménage à San Giovanni a Teduccio avec Enzo Scanno puis, quelques années plus tard, retourne vivre dans son quartier d’origine avec Enzo et Gennaro.

Rino Cerullo, frère aîné de Lila. Il est marié avec la sœur de Stefano, Pinuccia Carracci, avec qui il a deux enfants. Le premier enfant de Lila, Gennaro, est surnommé Rino comme lui.

Autres enfants.

 

 

LA FAMILLE GRECO

(LA FAMILLE DU PORTIER DE MAIRIE) :


Elena Greco, dite Lenuccia ou Lenù. Née en août 1944, elle est la narratrice de la longue histoire que nous lisons. Après l’école primaire, Elena poursuit ses études avec un succès croissant, jusqu’à obtenir son diplôme à l’École normale supérieure de Pise, où elle rencontre Pietro Airota. Elle épouse Pietro quelques années plus tard et s’installe avec lui à Florence. Ils ont deux filles, Adele, dite Dede, et Elsa. Mais Elena, déçue par son mariage, finit par abandonner ses enfants et Pietro, pour commencer une liaison avec Nino Sarratore, qu’elle aime depuis l’enfance.

Peppe, Gianni et Elisa, frères et sœur cadets d’Elena. Elisa, malgré l’opposition d’Elena, va vivre avec Marcello Solara.

Le père, portier à la mairie.

La mère, femme au foyer.

 

 

LA FAMILLE CARRACCI

(LA FAMILLE DE DON ACHILLE) :


Don Achille Carracci, enrichi grâce au marché noir et à l’usure. Il a été assassiné.

Maria Carracci, femme de Don Achille, mère de Stefano, Pinuccia et Alfonso. La fille que Stefano a eue avec Ada Cappuccio porte son prénom.

Stefano Carracci, fils de feu Don Achille, commerçant et premier mari de Lila. Insatisfait de son mariage tumultueux avec Lila, il a une liaison avec Ada Cappuccio avant de se mettre en ménage avec elle. Il est le père de Gennaro, qu’il a eu avec Lila, et de Maria, née de sa relation avec Ada.

Pinuccia, fille de Don Achille. Elle épouse Rino, le frère de Lila, avec qui elle a deux enfants.

Alfonso, fils de Don Achille. Il se résigne à épouser Marisa Sarratore après de longues fiançailles.

 

 

LA FAMILLE PELUSO

(LA FAMILLE DU MENUISIER) :


Alfredo Peluso, menuisier et communiste, est mort en prison.

Giuseppina Peluso, épouse dévouée d’Alfredo, se suicide à la mort de celui-ci.

Pasquale Peluso, fils aîné d’Alfredo et Giuseppina, maçon et militant communiste.

Carmela Peluso, dite Carmen. Sœur de Pasquale, elle a longtemps été la petite amie d’Enzo Scanno. Elle se marie ensuite avec le pompiste du boulevard, avec qui elle a deux enfants.

Retrouver tous les articles sur L'amie prodigieuse Tome 4 : L'enfant perdue. Maturité, vieillesse par Elena Ferrante

Commenter ce livre