#Roman francophone

Octobre

Hugo Zingg

Octobre est un manuscrit écrit sous forme de livret contenant des textes qui s'inspirent de visions fantastiques issues de mondes, d'humeurs nocturnes et diurnes. Entre le pamphlet et la prose, chaque texte susnommé en heures, vient ajouter au précédent l'inexorable du mouvement, de celui d'un volatile nocturne à celui des corps animés qui se meuvent sous des frusques humaines. Il faut laisser à ce mouvement subtil le temps de le devenir, l'observer, l'entendre et l'épouser pour un soir, un jour ou plus. Il y a parmi ces lignes, le " M ", le personnage de la treizième lettre, l'emblème de la rébellion qui parfois émerge des eaux de mercure " à noyade " pour s'emparer des mots. Ce nom qualifiant l'être qui n'en possède pas. L'aérien d'autrefois et de nature primordiale qui s'exprime alors de son horizon, pour qualifier le monde en ces lignes. Il y a un univers qui s'implique entre " les renonciateurs de l'aube ", ces êtres au monogramme flamboyant et à qui la pâleur de la nuit confère des traits sublimes, entre la froideur d'apparence des forêts transylvaines où Lune et loups se partagent la nuit, au violon des gitans qui veille les légendes. Octobre, entre manuscrit et chemin où la pensée se verra offrir un peu de ce parfum aux relents esthétiques, au travers et par-delà l'accord des mots venus à s'aimer entre 2006 et 2009 sous la plume de leur humble légataire, son auteur. Ce chemin est électrique, il est fait de ce courant qui confère au vivant l'étincelle qui l'anime, nous l'observons avec ce besoin de paraître à l'éternité, à défaut de parfois y demeurer. Octobre est celui qui contemple, qui parle aux étoiles, qui gravit les marches du ciel. La Mort, elle-même asservie à périr, n'ignore rien de l'abandon. Nous sommes alors identiques...

Par Hugo Zingg
Chez Edilivre

0 Réactions |

Editeur

Edilivre

Genre

Poésie

07/02/2022 86 pages 12,00 €
Scannez le code barre 9782414559497
9782414559497
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Octobre par Hugo Zingg

Commenter ce livre