#Roman étranger

La rue des Eglises. Il était une ville paisible : Tripoli au Liban-Nord

Khodr Heloui

" ...A la veille de la guerre libanaise, ai noué amitié à l'université avec un étudiant de la province de la Békaa : Melhem, inscrit comme moi au département de philosophie. C'était un catholique fervent et entre nous s'était développée une estime mutuelle. Notre amitié était basée sur le dialogue et le respect de nos croyances respectives. Grâce à Melhem, j'ai fait la connaissance d'un prêtre catholique belge qui habitait al-Mathaf, et chez qui nous nous rendions pour discuter de religion, de philosophie (des problèmes soulevés par des sujets relatifs à Jésus-Christ, à la Trinité), Marx, Kierkegaard et Heidegger, ainsi que des rapports entre l'Orient et l'Occident. En dépit de la guerre civile, j'ai continué à voir ce prêtre sérieux ; il est même venu chez moi à plusieurs reprises : Père Alfred, muni de sa petite croix accrochée au col de sa chemise, venait à Tripoli, au quartier Abou-Samra, un quartier entièrement sunnite. Il arrivait avec sa voiture Citroën et il était chaleureusement accueilli par les voisins. Ma mère et mes soeurs, pourtant très attachées à leurs croyances musulmanes, étaient très heureuses de le recevoir. Nous discutions longuement, et le soir, il retournait en paix à Beyrouth... "

Par Khodr Heloui
Chez Editions L'Harmattan

0 Réactions |

Genre

Littérature étrangère

trad. Mahmoud Ziadeh, Emilie Chammas Fiani
01/06/2014 117 pages 13,50 €
Scannez le code barre 9782343039961
9782343039961
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La rue des Eglises. Il était une ville paisible : Tripoli au Liban-Nord par Khodr Heloui

Commenter ce livre