#Roman francophone

La maison du Pacha. Souvenirs d'une Israélienne au Caire

Michèle Mazel

Michèle Mazel a passé huit ans au Caire où son mari, diplomate israélien, était en poste par deux fois. C'est avec beaucoup d'humour et à travers une myriade d'anecdotes qu'elle évoque ces deux époques bien différentes. Les débuts d'abord, l'immense espérance qui a accompagné l'ouverture de la première ambassade d'Israël dans un pays arabe. C'était en 1980 et dans l'euphorie de ces premiers jours, tout semblait possible. D'ailleurs, Michèle Mazel n'avait pas hésité à suivre son mari avec les trois enfants du couple. Elle va tomber sous le charme d'un peuple attachant qui accueille les nouveaux venus avec plus de curiosité que d'hostilité. De retour au Caire en 1996, cette fois comme épouse de l'ambassadeur, celle qu'on appelle désormais "Madame el Salir", Madame l'ambassadeur, est confrontée à une réalité bien différente. L'Intifada et la paix froide qui s'instaure entre les deux pays ont changé la donne. La presse se déchaîne, les propos antisémites fleurissent, les invitations se font plus rares. Entre les multiples cocktails et les parties de bridge, les difficultés quotidiennes avec la sécurité, l'ouvrage évoque avec gravité la situation des derniers Juifs d'Egypte. Cette peinture sensible et nostalgique d'une Egypte en transition prend toute sa dimension à travers la maison du Pacha, demeure chargée d'histoire dont l'évocation ouvre et clôt l'ouvrage. En postface, l'ambassadeur Zvi Mazel trace une analyse brillante de l'Egypte d'aujourd'hui et des soubresauts qui l'agitent depuis le "printemps arabe".

Par Michèle Mazel
Chez Elkana Editions

0 Réactions |

Genre

Littérature française

28/10/2014 252 pages 19,00 €
Scannez le code barre 9789657417249
9789657417249
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La maison du Pacha. Souvenirs d'une Israélienne au Caire par Michèle Mazel

Commenter ce livre