#Essais

Hannah Arendt, les sans-Etats et le "droit d'avoir des droits". Volume 1, avec 1 CD audio

Marie-Claire Caloz-Tschopp

Dans ce volume, en lien étroit avec le volume 2 (la " banalité du mal " comme un mal politique) est dessinée la figure des sans-Etat et le " droit d'avoir des droits " dans l'œuvre de Hannah Arendt et aux frontières de la démocratie, de la citoyenneté aujourd'hui (immigration, droit d'asile, tziganes, femmes, chômeurs, pauvres, sans-papiers, mouvement indien, etc.). Serions-nous tous en train de devenir des sans-Etat, se demande un des auteurs en conclusion du volume ? Qu'est-ce que le " droit d'avoir des droits ", être sans-Etat pour Hannah Arendt ? Qu'est-ce que le " droit d'avoir des droits " aujourd'hui quand on est sans-Etat, c'est-à-dire quand on est sans place, sans statut, hors du " droit d'avoir des droits ", du droit à la politique ? Qu'est-ce que résister et agir ? Comment une figure emblématique de la situation politique tragique de non-droit absolu du XXème siècle réussit-elle ou non à devenir figure-sujet politique pour Hannah Arendt ? A partir de l'œuvre de Hannah Arendt , en situant ses apports et ses limites, qu'est-ce que cela présuppose comme tâche critique de la philosophie, de la politique et donc de la citoyenneté ? Nous verrons comment Hannah Arendt replace au centre du débat philosophique et politique contemporain la matrice de la politique et de la citoyenneté : la résidence et l'appartenance politique.

Par Marie-Claire Caloz-Tschopp
Chez Editions L'Harmattan

0 Réactions |

Genre

Philosophie

01/05/1998 271 pages 28,95 €
Scannez le code barre 9782738467058
9782738467058
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Hannah Arendt, les sans-Etats et le "droit d'avoir des droits". Volume 1, avec 1 CD audio par Marie-Claire Caloz-Tschopp

Commenter ce livre