#Essais

Carpeaux. La fièvre créatrice

Anne de Margerie

Né à Valenciennes, Jean-Baptiste Carpeaux reçoit une première formation de dessin et de modelage à Paris en 1842 : ce sera la Petite Ecole, puis l'Ecole des beaux-arts dans l'atelier de François Rude. En 1854, il remporte le prix de Rome et part pour la villa Médicis étudier les grands maîtres mais aussi observer la nature et arpenter les rues de Rome. Il y sculpte notamment son Pêcheur à la coquille et travaille fiévreusement son groupe d'Ugolin. Introduit auprès de la cour impériale, Carpeaux reçoit de prestigieuses commandes : le décor du pavillon de Flore, la fontaine de l'Observatoire ou La Danse pour l'Opéra. Ce groupe déclenchera les foudres de l'opinion ; on crie à l'obscénité, une bouteille d'encre est lancée dans la nuit du 27 août 1869... Laure de Margerie restitue la vie de cet artiste passionné. Ugolin dévore ses enfants, Carpeaux consume sa vie. Sa maladie : la fièvre de créer dans une tension permanente au service de l'oeuvre.

Par Anne de Margerie
Chez Editions Gallimard

0 Réactions |

Genre

Encyclopédies de poche

10/11/1989 128 pages 13,20 €
Scannez le code barre 9782070530922
9782070530922
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Carpeaux. La fièvre créatrice par Anne de Margerie

Commenter ce livre