#Roman francophone

Le musée noir

André Pieyre de Mandiargues

Marceline Caïn : on eût dit qu'elle était mêlée de cendre, de sable et de sang. À quatorze ans, elle n'aimait rien ni personne qu'un gros lapin jaune-orange, touffu, qu'elle appelait Souci. Tous les matins, en cette fin de printemps déjà brûlante, Marceline à peine vêtue et lavée courait ouvrir la porte découpée dans le flanc de la caisse où l'on mettait à dormir Souci pendant la nuit. Et la douceur inaugurale par laquelle elle faisait commencer chaque jour de sa vie était de précipiter la tête et les deux bras à l'intérieur de cette caisse chaude, où les derniers relents de tabac disparaissaient sous une quantité d'effluves domestiques qui, tous ensemble, font la véritable odeur de lapin... Le sang de l'agneau, l'une des sept nouvelles de ce recueil, a été adapté au cinéma par Walerian Borowczyk, le réalisateur des Contes immoraux, de La Bête, de La marge...

Par André Pieyre de Mandiargues
Chez Editions Gallimard

0 Réactions |

Genre

Littérature française (poches)

01/05/1990 310 pages 10,00 €
Scannez le code barre 9782070719907
9782070719907
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Le musée noir par André Pieyre de Mandiargues

Commenter ce livre