Adieu Kafka

Bernard Pingaud

A Vienne, dans les années trente, Max B. a pour collègue de bureau un certain Franz Klaus. Un jour, F. K. disparaît, sans explication. Quelque temps plus tard, Max reçoit de Berlin un paquet de récits, fragments et notes diverses, accompagné d'une lettre lui suggérant, sans le lui notifier clairement, de détruire ces "griffonnages" . Cette responsabilité l'embarrasse ; il range le paquet dans un tiroir. Les années passent. L'Autriche est gagnée par la peste brune, et Max B. , militant socialiste connu, doit s'enfuir aux Etats-Unis. A son retour, en 1947, il apprend que Franz est mort à Dachau. Il décide alors de publier un choix de textes de F. K. , en racontant tout ce qu'il sait de lui. C'est une façon de sauver sa mémoire, et peut-être aussi de lui dire adieu, définitivement.

Par Bernard Pingaud
Chez Editions Gallimard

0 Réactions |

Genre

Littérature française

01/01/1990 360 pages 18,60 €
Scannez le code barre 9782070717378
9782070717378
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Adieu Kafka par Bernard Pingaud

Commenter ce livre