#Roman francophone

Je ne compte que les heures heureuses. Souvenirs érratiques

Paul Toublanc

Cet ouvrage, le huitième de l'auteur, n'est pas un livre de Mémoires, il est un livre de la mémoire. Mémoire collective : culture, politique, société, moeurs de notre temps, d'un temps dont, au fil des pages, le lecteur peut suivre l'ampleur de l'évolution sur plus d'un demi-siècle ; mémoire individuelle aussi, avec ses faits et menus faits personnels, ses impressions subjectives, faux souvenirs même. Mémoire collective et mémoire individuelle s'enchevêtrent en effet, tour à tour drôles et sérieuses, à l'image de la vie, conférant à ce livre tonique son charme particulier auquel s'ajoute celui de sa spontanéité : les souvenirs, en majorité laconiques, tombent sur la page blanche, tel un couperet, et se succèdent dans le désordre ou par correspondance à un train d'enfer, chaque souvenir étant immédiatement happé par le suivant. Par ses divers ouvrages de réflexion qui constituent " un témoignage original sur notre époque ", Paul Toublanc appartient bien à la grande famille des moralistes français "sans rivaux dans la littérature universelle" qu'Elie Faure, et après lui Sartre, considéraient comme l'une des plus originales de notre patrimoine littéraire. Il a publié à L'Harmattan un roman " non romanesque ", inspiré d'un fait divers, Ballade de l'amour, du mal et de la mort, et un essai sur Chamfort, moraliste du siècle des Lumières.

Par Paul Toublanc
Chez Editions L'Harmattan

0 Réactions |

Genre

Romans historiques

01/04/2007 140 pages 13,00 €
Scannez le code barre 9782296033528
9782296033528
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Je ne compte que les heures heureuses. Souvenirs érratiques par Paul Toublanc

Commenter ce livre