#Roman francophone

L'avant-dernier des hommes. Théâtre, [Évreux, Théâtre d'Évreux, 25 mars 1997

Valère Novarina

Métamorphose théâtrale d'un chapitre de La Chair de l'homme. «Entre l'Acteur Fuyant autrui : il dit qu'il désire voir la langue. Sur un talus, au milieu des objets, il la multiplie pour la faire apparaître, la voir vraiment, au milieu des herbes, dans sa spirale respirée, dans sa danse tournante - assister à sa passion. La langue n'est plus pour lui quelque chose qui relie, puisqu'il est seul mais quelque chose qui est devant lui comme un théâtre de force, comme un champ magnétique. C'est une antimatière lumineuse qui n'a plus rien d'humain. Une tension de l'espace qui le maintient dans cet instant apparaissant devant nous.»

Par Valère Novarina
Chez P.O.L

0 Réactions |

Editeur

P.O.L

Genre

Théâtre

11/06/1997 85 pages 12,00 €
Scannez le code barre 9782867445651
9782867445651
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur L'avant-dernier des hommes. Théâtre, [Évreux, Théâtre d'Évreux, 25 mars 1997 par Valère Novarina

Commenter ce livre