#Roman francophone

Vaches

Frédéric Boyer

'Les vaches aimaient la pluie. ' Une phrase si simple, si commune dans sa structure, et cependant inimitable... On y reconnaîtrait Frédéric Boyer entre mille. Est-ce l'emploi de l'imparfait pour cette proposition qui d'un coup la déplace du côté du mythe ? Ou lui donne une infinie tristesse ? Des phrases comme celle-là, Vaches en est rempli. Ce livre bref, tout entier consacré à ce qu'il y a de permanent et d'éphémère dans l'idée même de cet animal, et dans cette réalité à la fois massive et énigmatique, ce livre profondément nostalgique est aussi un traité de philosophie poétique, ou de poésie philosophique. Y sont interrogées de la manière la plus tendrement triviale, incarnée, notre présence, notre fuite, nos angoisses. 'L'animal de son corps dans la création. L'animal néant c'est elle. C'est la vache. '

Par Frédéric Boyer
Chez P.O.L

0 Réactions |

Editeur

P.O.L

Genre

Poésie

03/01/2008 59 pages 10,15 €
Scannez le code barre 9782846822268
9782846822268
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Vaches par Frédéric Boyer

Commenter ce livre