#Roman francophone

Jean sans terre

Jean Gillibert

Le petit Jean n'a ni père ni mère. Elevé par une vieille femme illettrée qui possède le don d'apprivoiser les mots sauvages (elle gagne sa vie en faisant le ménage dans une maison de retraite où les acteurs sur le retour s'en viennent finir leur drôle de vie), le gamin apprend tôt à déchiffrer le dur secret des apparences, les mensonges qui se donnent pour vérité, le faux silence des morts qui tiennent, en douce, compagnie aux vivants. On est quelque part en France, dans un petit village de l'entre-deux-guerres où l'histoire ne se laisse pas oublier. Défaite, exode, humiliation: le jeu des grandes personnes n'annonce décidément rien de bon. Moins un roman qu'une suite d'épisodes violemment mis en scène, ce récit qu'on devine largement autobiographique ne débarrasse pas des facilités ordinaires, pressé qu'il est d'aller l'essentiel, de poser la question centrale : pourquoi devons-nous payer sans cesse le droit qui nous a été donné de naître ?

Par Jean Gillibert
Chez Phébus

0 Réactions |

Editeur

Phébus

Genre

Littérature française

02/01/2004 120 pages 12,15 €
Scannez le code barre 9782859409500
9782859409500
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Jean sans terre par Jean Gillibert

Commenter ce livre