#Essais

Droit d'inventaires

François Hollande

Au terme de onze années à la direction au Parti socialiste, François Hollande a décidé de se livrer à un salutaire " droit d'inventaires " sans complaisance ni faiblesse. Au fil de ses entretiens avec Pierre Favier, il porte un regard lucide sur la gauche au pouvoir comme dans l'opposition, et sur la période 1997-2002, celle du gouvernement Jospin, où les socialistes ont eu pour la dernière fois des responsabilités au sommet de l'Etat, afin d'en tirer les leçons pour l'avenir. Avec le recul, François Hollande revient sur la terrible défaite de Lionel Jospin en 2002, sur le séisme politique qui suivit, sur le redressement des socialistes de 2004 comme sur la candidature et l'échec de Ségolène Royal en 2007. Défenseur d'un " réformisme de gauche ", il s'appuie pour ce faire sur des expériences en France et à l'étranger qui autorisent la social-démocratie à affirmer ses valeurs et ses solutions dans le contexte de la crise du système libéral. Ce " droit d'inventaires ", qu'il s'applique d'abord à lui-même, se poursuit avec le calamiteux congrès de Reims et un premier bilan de l'action de Nicolas Sarkozy. Et c'est à un devoir de pugnacité, de crédibilité et d'unité qu'il appelle les socialistes dans la perspective de la présidentielle de 2012.

Par François Hollande
Chez Seuil

0 Réactions |

Editeur

Seuil

Genre

Actualité et médias

05/11/2009 394 pages 20,30 €
Scannez le code barre 9782020979139
9782020979139
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Droit d'inventaires par François Hollande

Commenter ce livre