#Essais

Vies ordinaires, vies précaires

Guillaume Le Blanc

Banalisée, inscrite désormais dans le décor de notre quotidien, la précarité bouleverse notre rapport aux normes sociales. Sait-on simplement aujourd'hui ce qui distingue une vie ordinaire d'une vie précaire ? A-t-on seulement noté que les chômeurs, les surnuméraires, les inutiles, cette armée de sans-voix, s'inventent une nouvelle langue à laquelle nous restons sourds ? Si la philosophie peut espérer contribuer à la critique sociale, il lui revient de traduire ces expériences d'inexistence et de redonner droit de cité à ces voix discordantes, participant ainsi à la construction d'une " société décente ". Non point un programme, mais une exigence : parce que les voix des précaires sont l'ultime voix de la démocratie, leur faire une place dans le bruit ordinaire de nos vies.

Par Guillaume Le Blanc
Chez Seuil

0 Réactions |

Editeur

Seuil

Genre

Philosophie

22/03/2007 290 pages 21,30 €
Scannez le code barre 9782020913553
9782020913553
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Vies ordinaires, vies précaires par Guillaume Le Blanc

Commenter ce livre