#Essais

La mort s'exporte bien

Amis de la Terre

Le 26 avril 1986, un réacteur nucléaire prend feu à la centrale de Tchernobyl en Ukraine. Le combustible brûle pendant dix jours et les fumées radioactives contaminent les trois quarts de l'Europe. Aujourd'hui encore, les gouvernements refusent de reconnaître l'ampleur de cette catastrophe alors que la santé des populations et surtout des enfants vivant dans les zones contaminées est terriblement affectée par des pathologies qui dépassent en horreur tout ce qu'on pouvait imaginer. En 2002, la France joue de tout son poids pour que soient financés, au titre de la coopération internationale, le maintien en activité et la construction de centrales nucléaires aussi dangereuses que Tchernobyl. Les industriels occidentaux sont les seuls réels bénéficiaires de ces investissements qui ne répondent pas aux besoins socio-économiques des habitants d'Europe de l'Est. La France rayonne à l'Est dans le secteur nucléaire, mais est-ce ce dont ont besoin les victimes de Tchernobyl et le reste de la population européenne ?

Par Amis de la Terre
Chez L'Esprit Frappeur

0 Réactions |

Genre

Développement durable-Ecologie

24/09/2002 106 pages 3,00 €
Scannez le code barre 9782844051905
9782844051905
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La mort s'exporte bien par Amis de la Terre

Commenter ce livre