#Essais

Quand la famille s'emmèle

Serge Hefez

Cessons d'accuser. Ne tombons pas dans la facilité qui consiste à reprocher aux femmes de n'être plus des mères, et aux hommes de n'être plus des hommes. Arrêtons de plaindre leurs enfants qui errent, sans repères ni attaches. Ma pratique de thérapeute familial me montre tous les jours que la famille a changé, qu'elle est sans doute en crise mais que ses tourments ne s'expliquent ni par ses métamorphoses, ni par le relâchement des liens. J'observe au contraire une évolution aussi inattendue que paradoxale : en se soumettant aux nouveaux idéaux d'amour et de bonheur, en se dégageant des contraintes ancestrales, la famille contemporaine prend le risque de tisser des liens enchevêtrés et étouffants. Les processus de séparation, loin de se trouver facilités, prennent alors une dimension tragique, dont témoignent les pathologies adolescentes : phobies scolaires, troubles des conduites alimentaires, dépendances aux drogues ou à l'alcool et banalisation de la violence. Vous ne trouverez ici aucune recette sur l'art d'accommoder les bébés ou d'élever les enfants. Mais vous comprendrez pourquoi les nouveaux devoirs de la famille - être heureux à tout prix, tout se dire, éviter conflits - sont devenus (presque) aussi pesants que les anciennes contraintes. Dans cette mutation passionnante de la nouvelle scène familiale, il ne s'agit pas de rejeter le passé ou de se confiner dans un repli frileux, mais de concilier les acquis d'autrefois avec la conquête de la liberté. La famille continue à détenir les ressources de sa guérison.

Par Serge Hefez
Chez Hachette

0 Réactions |

Editeur

Hachette

Genre

Psychologie, psychanalyse

13/10/2004 309 pages 19,80 €
Scannez le code barre 9782012357044
9782012357044
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Quand la famille s'emmèle par Serge Hefez

Commenter ce livre