#Roman francophone

Lettres portugaises traduites en français

Anonyme

Mariane, une religieuse portugaise, adresse à l'officier français qui l'a abandonnée cinq lettres passionnées et lyriques : " Quoi ? cette absence à laquelle ma douleur, tout ingénieuse qu'elle est, ne peut donner un nom assez funeste, me privera donc pour toujours de regarder ces yeux dans lesquels je voyais tant d'amour ? " Mais à sa souffrance et sa plainte, rien ne répond jamais que l'obstiné silence de son amant. Lorsqu'en 1669 le libraire Barbin publie ces Lettres portugaises traduites en français, il les donne pour authentiques, et le succès qu'elles rencontrent tient beaucoup à l'émouvante sincérité de cette voix dont Stendhal, par exemple, ne doutera pas non plus qu'elle fût celle d'une vraie religieuse. Il se peut que l'on s'accorde désormais à considérer le plus souvent qu'elles furent écrites par le vicomte de Guilleragues, ce sont toujours les mêmes ravages de la passion que nous découvrons encore par la voix de Mariane dans ces pages où s'inaugure un genre qui multipliera les chefs-d'œuvre : le roman par lettres.

Par Anonyme
Chez LGF/Le Livre de Poche

0 Réactions |

Auteur

Anonyme

Genre

Littérature française (poches)

27/08/2003 90 pages 2,00 €
Scannez le code barre 9782253193081
9782253193081
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Lettres portugaises traduites en français par Anonyme

Commenter ce livre