#Essais

Antonio Vivaldi

Sylvie Mamy

Très célèbre de son vivant, redevenu une star dans les années 1950, Antonio Vivaldi (1678-1741) a pâti de son succès : la vogue des Quatre Saisons, qui ont servi à toutes les illustrations sonores, a fait passer au second plan l’importance du reste de son œuvre, que l’intérêt pour la musique a permis de remettre en évidence. Sa virtuosité de violoniste et l’abondance de concertos qu’il a composés pour son instrument ne cache plus maintenant la qualité de sa musique vocale (religieuse avec des motets et des oratorios – entre autres la Juditha triumphans) et surtout les nombreux opéras, commandés et représentés pour les célébrations princières. Sylvie Mamy retrace le parcours du « Prêtre roux », de Venise où il travailla entre autres à l’Ospedale della pieta qui formait de remarquables musiciennes, à Vienne où il mourut, après avoir prêté son talent à différentes cours italiennes. Elle s’appuie sur les travaux de recherche les plus récents, faisant ainsi référence à propos d’un compositeur à la popularité durable.

Par Sylvie Mamy
Chez Fayard

0 Réactions |

Editeur

Fayard

Genre

Musique, danse

08/06/2011 865 pages 38,00 €
Scannez le code barre 9782213637617
9782213637617
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Antonio Vivaldi par Sylvie Mamy

Commenter ce livre