#Essais

Juger, être jugé. Le magistrat face aux autres et à lui-même

Pierre Truche

Rigoureuse indépendance vis-à-vis du pouvoir politique et formation très poussée, moyens matériels efficaces, tout cela, certes, est indispensable au corps judiciaire pour répondre aux demandes croissantes d'une société sans cesse plus complexe, qui tolère mal l'injustice (ou ce qu'elle tient pour tel) et dont les membres réclament de plus en plus qu'une tierce autorité les départage en cas de conflit. Encore faut-il que le magistrat - qu'il soit agent de la société (procureur) ou bien organe de la loi (juge) - sache que l'impartialité ne procède que de lui seul. Il doit se savoir dépendant d'abord de son milieu, de ses croyances, de ses amitiés, de ses inimitiés ; il doit être conscient des effets inattendus, parfois dévastateurs de la violence qu'il est chargé d'exercer ; enfin, il doit concilier l'irresponsabilité que son statut organise et se sentir responsable des sanctions qu'il est amené à prendre. Conditions ô combien difficiles à remplir.

Par Pierre Truche
Chez Fayard

0 Réactions |

Editeur

Fayard

Genre

Droit

02/05/2001 192 pages 17,00 €
Scannez le code barre 9782213609850
9782213609850
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Juger, être jugé. Le magistrat face aux autres et à lui-même par Pierre Truche

Commenter ce livre