#Roman francophone

Les inutiles

Hervé Prudon

" Ben ne faisait rien, il ne dormait pas, il ne rêvait pas, il ne s'ennuyait pas. Il respectait le vœu d'inutilité. Le principe était simple, le projet ambitieux : a - Les inutiles ne servent à rien. b - Or, on ne remplace pas ce qui ne sert à rien. c - Donc, les inutiles sont irremplaçables. C'est le genre de vœu que l'on fait avant d'entrer dans la vie active, et puis la vie sait vous activer, vous engager, vous utiliser. C'est dur d'être inutile. Vouloir ne rien faire, c'est bien, mais ne savoir rien faire, c'est mieux. Ben était le meilleur. Ni réfractaire ni paresseux, juste inapte au service. Alors forcément, tout le monde voulait s'en servir, l'étudier, le disséquer, le socialiser, l'exhiber, l'épouser ou le ramener au bercail... Et puis savoir à quoi ça sert, l'inutilité... " H.P.

Par Hervé Prudon
Chez Grasset & Fasquelle

0 Réactions |

Genre

Littérature française

06/02/2002 302 pages 19,90 €
Scannez le code barre 9782246602712
9782246602712
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Les inutiles par Hervé Prudon

Commenter ce livre