#Roman francophone

Des hommes qui s'éloignent

François Taillandier

Dans le quartier Saint-Lazare, entre gare, bureaux et grands magasins, trois amis se réunissent régulièrement autour d'un verre. La quarantaine venue, Manu le flic, Jean le professeur d'histoire, Xeni le publicitaire se sentent marginaux dans une société qu'ils jugent livrée au conformisme télévisuel et à l'omniprésence de la Marchandise. Mais ce qui, chez les premiers, ne relève que d'un scepticisme amusé ou mélancolique, se mue peu à peu, chez Xeni, en une dénonciation obsessionnelle des valeurs communes, au point de faire l'apologie des terroristes, des marchands de drogue ou des néo-nazis. Manu, Jean, et aussi Gina, la femme qui l'aime, assisteront impuissants à la dérive de celui qu'ils savaient pourtant intelligent et généreux. Pourquoi ce divorce d'un individu avec son univers ? Quel démon est à l'œuvre, rendant désirables la rupture, la violence ? C'est ce que tente de comprendre - pour mieux dire non - ce, roman qui valut à l'auteur des Clandestins un accueil enthousiaste de la critique.

Par François Taillandier
Chez LGF/Le Livre de Poche

0 Réactions |

Genre

Littérature française (poches)

27/10/1999 188 pages 3,95 €
Scannez le code barre 9782253147220
9782253147220
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Des hommes qui s'éloignent par François Taillandier

Commenter ce livre