#Essais

Toinou. Le cri d'un enfant auvergnat

Antoine Sylvère

C'était la fin du XIXe siècle, la Belle Epoque. " En ce temps-là, la France était encore le plus riche pays de la terre. Elle produisait trop de vin, trop de blé. Par milliards, les banques " pompaient " un excédent de ressources qu'elles dispersaient dans toute l'Europe et par-delà les océans. " En ce temps-là, quelque part dans le Livradais, en Auvergne, le Jean, métayer, et la Marie, nourrice à Lyon, lièrent une existence " que la nécessité d'acheter du pain et de se vêtir tant bien que mal empoisonna jusqu'à la mort ". Toinou va naître et grandir parmi les plus pauvres. Le petit garçon va tout découvrir de ce monde implacable et sans joie. Le sein de la vie familiale, d'abord, qui " n'admet pas d'effusion ", puis la petite école des sœurs, où les élèves terrorisés sont roués de coups. La grande école des frères, ensuite, avec sa cohorte d'injustices et d'aberrations, " qui fournit à la bourgeoisie locale une ample provision d'ouvriers et de métayers sans exigence, silencieux, soumis, craintifs ". Et surtout... le pitoyable cortège de tous ces malheureux aux vies ratées- tels les propres parents de Toinou. C'est dans la tendresse d'un grand-père qui lui donne le goût du savoir que Toinou puisera la force du refus. Ce cri d'enfant, exceptionnel dans l'histoire rurale française, est digne des plus grands : Hugo, Zola.

Par Antoine Sylvère
Chez Pocket

0 Réactions |

Editeur

Pocket

Genre

Ethnologie

03/02/2005 323 pages 8,70 €
Scannez le code barre 9782266153607
9782266153607
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Toinou. Le cri d'un enfant auvergnat par Antoine Sylvère

Commenter ce livre