#Essais

Ombre de ton chien. Discours psychanalytique, discours lesbien

Jean Allouch

Une romancière (Dominique Desanti) l'a dit : psychanalyser est un métier de chien. Et un psychanalyste (Jacques Lacan) l'a approuvée publiquement, allant jusqu'à écrire, dans Le Monde : " Cléo [l'héroïne de Un métier de chien] livre sans choquer ce qui serait autrement impossible à dire, ce que jamais les vraies psychanalystes dans la vie ne révéleront : la vérité d'une femme sur l'amour. " Qu'est-ce donc qu'aimer en chien ? qu'aimer un chien ? que l'amour chien ? que la chiennerie amoureuse ? Sidonie Csillag (ladite " jeune homosexuelle " chez Freud), décédée en 1999, exemplifia, dans sa vie, cet amour chien. Son enseignement est ici pris en compte. En résulte un curieux chassé-croisé entre discours psychanalytique et discours lesbien, où s'éclaire, mais en creux, un point resté des plus opaques dans la psychanalyse : l'amour de transfert. Ce nouvel amour relèverait-il de la chiennerie amoureuse ?

Par Jean Allouch
Chez EPEL

0 Réactions |

Editeur

EPEL

Genre

Couple, famille

27/09/2004 107 pages 12,00 €
Scannez le code barre 9782908855791
9782908855791
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Ombre de ton chien. Discours psychanalytique, discours lesbien par Jean Allouch

Commenter ce livre