#Roman francophone

Un kibboutz en Corrèze

Jean-Luc Aubarbier

Dans le village de Nazareth, situé à dix kilomètres de Brive et marqué par la guerre de 1914, l'accueil est plutôt frais pour Yohann, Haïm, Sarah et les autres jeunes Allemands réfugiés en France. Après leur apprentissage à la ferme-école, ils partiront pour la Palestine. Leurs conditions de vie sont dures : aller chercher l'eau à la source, bâtir leur dortoir, ne consommer que ce qu'ils produisent. Peu à peu, grâce à leur enthousiasme, leur bonne éducation, leur courage, ils gagnent la sympathie des habitants. Seul Albert Malaterre, sous-préfet de Brive, fasciste dans l'âme, s'est juré de fermer le kibboutz. Et plus encore depuis que son fils, Frédéric, fréquente la jolie Sarah. Yohann, à l'esprit de chef, se propose de regagner Munich pour y faire évader des femmes et les conduire en Corrèze. Lors de sa mission, il parvient à visiter Dachau, et assiste à la nuit des Longs Couteaux à la pension Hanselbauer. Début 1935, la plupart ont rejoint la Palestine. Yohann, resté en France, et Frédéric, qui a épousé Sarah, sont entraînés dans les fracas de la défaite de 1940. Ils s'engagent dans la Résistance, l'un auprès des gaullistes d'Edmond Michelet, l'autre chez les communistes du colonel Guingouin. A Sarlat, Sarah tricote des poupées vendues au profit des combattants de l'ombre. Elle attend un bébé…

Par Jean-Luc Aubarbier
Chez Presses de la Cité

0 Réactions | 1 Partages

Genre

Romans de terroir

1

Partages

23/09/2021 470 pages 21,00 €
Scannez le code barre 9782258195011
9782258195011
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Un kibboutz en Corrèze par Jean-Luc Aubarbier

Commenter ce livre