#Essais

The Scarlet Letter. Nathaniel Hawthorne

Michèle Bonnet

Premier classique et roman fondateur de la littérature américaine, La Lettre écarlate, publiée en 1850, est un récit qui fascine. " Poussé par les feux de l'enfer ", dira Hawthorne, il est sombre, bref, et d'une densité elliptique inscrite dans cette lettre A qui est au centre de tous les regards. Première lettre de l'alphabet, elle invite à l'interprétation, mettant l'activité herméneutique au centre des préoccupations du récit, et appelant le lecteur à écrire les discours dont elle est le commencement. Ces discours sont multiples, participant d'une ambiguïté qui est un trait distinctif du récit. D'où le choix d'une forme narrative, celle du " romance ", propice à son expression, car cultivant une écriture du décentrement, de l'indirection et de la figure qui se prête à l'expression aussi bien de l'ironie que de cette imagination et de cette " sympathie " ou " affection " qui sont la clé de voûte du roman et réhabilitent celui dont elles sont l'apanage : l'homme de lettres, l'artiste, qui revendique sa place dans une société dont il a été traditionnellement le paria.

Par Michèle Bonnet
Chez Armand Colin

0 Réactions |

Genre

Anglais apprentissage

01/10/2005 127 pages 22,00 €
Scannez le code barre 9782200345129
9782200345129
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur The Scarlet Letter. Nathaniel Hawthorne par Michèle Bonnet

Commenter ce livre