#Roman francophone

L'horizon chimérique. Suivi de Les dimanches de Jean Dézert et Contes

Jean de La Ville de Mirmont

Jean de La Ville de Mirmont a été un des premiers écrivains français tués sur le front pendant la guerre de 14. Il avait vingt-sept ans. Et quel écrivain ! Plein de promesses et de talent. Il avait publié un seul livre, Les Dimanches de jean Dézert, roman d'une étonnante modernité : l'histoire d'un employé de ministère qui " considère la vie comme une salle d'attente ". Ses autres écrits, publiés après sa mort, comprennent des contes aussi étonnants que " Le piano droit ", et des poèmes mélancoliques et doux. Avant de partir pour la guerre, il avait laissé sur son bureau les vers : " Cette fois, mon cœur, c'est le grand voyage, / Nous ne savons pas quand nous reviendrons. " Il n'est pas revenu.

Par Jean de La Ville de Mirmont
Chez Grasset & Fasquelle

0 Réactions |

Genre

Littérature française (poches)

21/05/2008 204 pages 8,95 €
Scannez le code barre 9782246221623
9782246221623
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur L'horizon chimérique. Suivi de Les dimanches de Jean Dézert et Contes par Jean de La Ville de Mirmont

Commenter ce livre