#Essais

Ludwig Wittgenstein. Le devoir de génie

Ray Monk

"Dites-leur que j'ai eu une vie merveilleuse." C'est sur ces mots apaisés que s'éteint le philosophe Ludwig Wittgenstein à Cambridge. La destinée de celui qui fut l'un des penseurs les plus originaux du XXe siècle fut pourtant traversée de doutes et de combats perpétuels. Il naît à Vienne en 1889, dernier des huit enfants d'une famille richissime. Le père, industriel de grande envergure, et la mère, musicienne d'exception, reçoivent chez eux Brahms, Mahler ou Klimt, et dispensent à leurs rejetons une éducation élitiste, fondée sur le culte de l'excellence. Quant à Ludwig, le questionnement philosophique devient vite la grande affaire de sa vie : ce seront la rencontre avec de Bertrand Russell, la découverte de la logique et la rédaction du Tractatus logico-philosophicus ; ce seront également des choix radicaux. En 1914, il s'engage sous les drapeaux austro-hongrois, connaît l'emprisonnement et découvre la foi chrétienne. Au sortir de la guerre, il renonce à la philosophie et devient instituteur, puis jardinier ; il envisage même un temps d'être moine... Avant de renouer avec ses premières recherches durant ses dernières années.

Par Ray Monk
Chez Flammarion

0 Réactions |

Auteur

Ray Monk

Editeur

Flammarion

Genre

Philosophie

trad. Abel Gerschenfeld
17/02/2021 624 pages 32,00 €
Scannez le code barre 9782080205223
9782080205223
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Ludwig Wittgenstein. Le devoir de génie par Ray Monk

Commenter ce livre