#Essais

Ecole : la fracture sexuée. Le sexe faible à l'école : les garçons ! Comment éviter qu'ils échouent...

Jean-Louis Auduc

En France, depuis plus de 25 ans, les filles réussissent mieux à l'école que les garçons et ce, à tous les niveaux, de la maternelle à l'Université. L'échec scolaire, les difficultés de lecture et d'écriture, les sorties sans qualification, sont, dans notre pays, massivement le fait de garçons ! Le refus, à l'inverse de ce qui se passe dans d'autres pays, de prendre en compte cette réalité, explique pour une bonne part l'incapacité des différentes politiques mises en oeuvre, de faire reculer l'échec scolaire. Après avoir tiré, il y a quelques années, la sonnette d'alarme dans son livre Sauvons les garçons, Jean-Louis Auduc propose avec Ecole : la fracture sexuée d'affiner le diagnostic concernant les raisons de ces différences garçons/filles et d'explorer les pistes de solutions pour en finir avec cette situation et faire diminuer l'échec scolaire. Mettre dans les meilleures conditions d'apprentissage tous les élèves de la classe implique de considérer garçons et filles dans leurs spécificités et non en êtres asexués. Gérer la mixité, ce n'est pas la remettre en cause. C'est penser et l'organiser pour lui donner tout son sens et ainsi être bénéfique aux élèves des deux sexes.

Par Jean-Louis Auduc
Chez Fabert

0 Réactions |

Editeur

Fabert

Genre

Pédagogie

11/02/2016 109 pages 12,00 €
Scannez le code barre 9782849223994
9782849223994
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Ecole : la fracture sexuée. Le sexe faible à l'école : les garçons ! Comment éviter qu'ils échouent... par Jean-Louis Auduc

Commenter ce livre