#Essais

Planète chinois Hors-série : L'empire du sens. A la découverte de l'écriture chinoise

Joël Bellassen, Chen Dehong

Suite à des études de chinois et de philosophie à Paris (université Paris-8) et Pékin (Institut des langues et université de Pékin), Joël Bellassen commence à enseigner le chinois en France en 1975. Maître de conférences à l'université Paris-7, puis professeur des universités à l'INALCO et premier directeur de recherche en didactique du chinois en Europe, il reçoit en 2003 la Médaille internationale de la langue et de la culture chinoises, décernée par le ministère de l'Education de Chine. Il est nommé inspecteur général de chinois au ministère de l'Education nationale en 2006. Joël Bellassen est membre fondateur de l'Association française des professeurs de chinois (AFPC), dont il a été le président de 1987 à 2000. Il est également l'un des vice-présidents de l'Association mondiale de l'enseignement du chinois. En signant sa Méthode d'initiation à la langue et à l'écriture chinoises (1989), Joël Bellassen inaugure une démarche didactique innovante, fondée sur la prise en compte du sinogramme, unité de sens, indépendamment des mots composés. Il conçoit ainsi une progression en lecture respectant la singularité du chinois, et fondée sur des "seuils" : un premier, de 400 sinogrammes, parmi les plus fréquents et à forte combinatoire, suivi d'un second, de 900 sinogrammes (Perfectionnement à la langue et à l'écriture chinoises, 1991). Cette approche, et les deux volumes qui la mettent en oeuvre, est devenue une référence pionnière pour l'enseignement du chinois en France, mais également à l'étranger, et est reconnue comme telle par les milieux scientifiques chinois. Né à Kunming, dans la province du Yunnan, Chen Dehong entreprend sa formation à l'Académie centrale des beaux-arts de Beijing. Tandis que la Chine ouvre ses portes au reste du monde, il obtient une bourse de deux ans pour étudier l'art à l'étranger. C'est ainsi qu'il arrive à Paris en 1982, d'abord pour étudier aux Beaux-Arts, puis pour y vivre et travailler. La peinture de Chen Dehong trouve ses racines dans la calligraphie chinoise, l'une des plus anciennes et fascinantes créations artistiques de l'Histoire. En Chine, calligraphie et peinture ont toujours été liées, mais Chen Dehong mêle ces deux arts de façon tout à fait singulière, pour créer une nouvelle forme d'expression qui n'est ni de la peinture chinoise traditionnelle ni de la calligraphie pure, mais une voie intermédiaire. Sa rencontre avec l'Europe et l'Amérique, ainsi que la découverte de l'art moderne occidental l'ont aussi amené à jouer sur certaines caractéristiques de la peinture occidentale, telles que la hardiesse dans l'emploi des couleurs et l'utilisation de divers supports. Le tracé à l'encre noire demeure cependant l'ossature de ses peintures, selon les canons de la tradition chinoise. D'une certaine manière, Chen Dehong contribue à enrichir la créativité artistique et à bâtir un pont entre deux continents culturels : l'Orient, et plus précisément la Chine, et l'Occident.

Par Joël Bellassen, Chen Dehong
Chez Canopé - CNDP

0 Réactions |

Genre

Autres langues

01/11/2011 112 pages 19,00 €
Scannez le code barre 9782240032249
9782240032249
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Planète chinois Hors-série : L'empire du sens. A la découverte de l'écriture chinoise par Joël Bellassen, Chen Dehong

Commenter ce livre