#Roman francophone

Le joli pied. Suivi de L'honneur éclipsé par l'amour

Nicolas Rétif de La Bretonne

Nicolas Edme Restif, dit Restif de La Bretonne, était destiné à l'Église. Mais, coureur de jupons, il renonça à la prêtrise et devint apprenti typographe puis compagnon-imprimeur. Grâce à ce métier, il rencontra des auteurs tels que Beaumarchais ou Cazotte et se mit lui-même à écrire en 1761. Sa vie personnelle fut compliquée. Bien que fils de riches paysans, il manqua sans cesse d'argent et sembla arrondir ses fins de mois comme indicateur de police. Écrivain prolixe s'essayant à plusieurs genres, il mourut cependant dans la misère. Il détestait Sade, qui le lui rendait bien, et se définissait comme l'anti-Sade. D'ailleurs, dans ce recueil de deux nouvelles, les femmes sont les vraies héroïnes et non de simples souffre-douleur. Le premier récit est l'occasion pour Restif de La Bretonne d'aborder un thème qui lui est cher, le fétichisme du pied. Le second met en scène deux amants obligés de feinter pour contourner les réticences du père de la jeune fille et parvenir à leurs fins.

Par Nicolas Rétif de La Bretonne
Chez La Bourdonnaye

0 Réactions |

Genre

Littérature érotique et sentim

17/12/2014 11,90 €
Scannez le code barre 9782824208008
9782824208008
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Le joli pied. Suivi de L'honneur éclipsé par l'amour par Nicolas Rétif de La Bretonne

Commenter ce livre