En jeu, n°1/juin 2013

Frédéric Rousseau, Charles Heimberg

Le dossier abordé dans le premier numéro de la nouvelle revue En Jeu. Histoire et mémoires vivantes de la Fondation pour la mémoire de la déportation analyse les supports muséaux "qui formatent et transmettent nos représentations du passé" , répondant ainsi à l'un des objectifs qui ont été définis dans la plateforme éditoriale, élaborée par le comité de rédaction. Il propose, du point de vue de la muséohistoire, outre un état des lieux critique des musées de la Résistance et, pour partie, de la Déportation en France et en Italie, une réflexion d'ordre épistémologique sur le récit historique proposé ou occulté aux visiteurs dans les espaces muséaux classiques nés après la guerre, et dans ceux, virtuels, de demain. Cette réflexion s'imposait d'autant plus que s'amorce une phase de transition difficile entre l'ère des témoins-acteurs de cette lutte, devenue mondiale contre le fascisme et le nazisme, incarnée par la Résistance, et celle de l'après-témoins. D'un tout autre genre relève l'étude livrée dans la partie "Varia" de ce numéro. Elle nous introduit au coeur du débat qui a traversé la judéité allemande de l'entre-deux-guerres, autour du concept de création d'un Etat juif en Palestine, et rend compte avec pertinence de l'analyse qu'en faisait le philosophe juif allemand Constantin Brunner, à l'heure de la montée du nazisme et de l'antisémitisme dans l'Allemagne de Weimar.

Par Frédéric Rousseau, Charles Heimberg
Chez Fondation pour la mémoire de la déportation

0 Réactions |

Genre

Sciences historiques

01/06/2013 168 pages 17,00 €
Scannez le code barre 9782950987747
9782950987747
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur En jeu, n°1/juin 2013 par Frédéric Rousseau, Charles Heimberg

Commenter ce livre