#Essais

Les amazones. Une armée de femmes dans l'Afrique précoloniale

Hélène d' Almeida-Topor

L'ancien royaume du Danhomè, qui se développe à partir du XVIIe siècle sur la côte du golfe de Guinée, fonde sa puissance sur une organisation militaire rigoureuse. L'existence, au sein de son armée, de troupes d'élite féminines est un fait unique à cette époque. Ce sont ces guerrières que les Européens ont appelé les "amazones", par référence aux héroïnes de l'Antiquité. Admirées par leurs compatriotes, craintes par les populations voisines, ces femmes-soldats sont, aux yeux des Africains, des personnages extraordinaires. Les Européens habitués à croire que les vertus militaires sont des apanages de la virilité, les trouvent tout aussi exceptionnelles. Elles-mêmes se sentent différentes, fortes, invulnérables. Eduquées pour la guerre, vouées au combat, elles attaquent toujours les premières, galvanisent le courage des soldats masculins par leur stupéfiante intrépidité. Cependant, à la fin du XIXe siècle, l'Afrique est le champ des rivalités européennes. La France convoite le Danhomè, qu'elle baptisera Dahomey. C'est la guerre. Les amazones se battent contre les troupes françaises, défendent le royaume, succombent devant un ennemi mieux armé. Elles disparaissent en même temps que l'indépendance de leur pays. Ce livre est leur histoire, que raconte Hélène d'Almeida-Topor, après une longue enquête en Afrique.

Par Hélène d' Almeida-Topor
Chez La Lanterne Magique Editions

0 Réactions |

Genre

Histoire internationale

08/10/2016 240 pages 19,90 €
Scannez le code barre 9782916180229
9782916180229
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Les amazones. Une armée de femmes dans l'Afrique précoloniale par Hélène d' Almeida-Topor

Commenter ce livre