#Essais

Ragguagli dell'Isola di Corsica. Echos de l'Ile de Corse, Première époque 1760-1768

Antoine-Marie Graziani

Les Ragguagli sont, pour l'essentiel, l'oeuvre du gazzettiere Carlo Rostini rentré en Corse à l'été 1760 pour réaliser un des projets qui tient le plus à coeur à Pascal Paoli : donner à la nation corse entrée en Révolution trente ans auparavant un journal officiel, qui rapporte les faits et gestes du Général et des siens connus au jour le jour. Outil de propagande, les Ragguagli ne s'embarrassent pas trop de vraisemblance. Les Corses, même lorsqu'ils ne gagnent pas, auraient mérité de gagner. Ils demeurent néanmoins une source d'information essentielle pour suivre tous les événements de la guerre qui oppose les Corses aux Génois et à leurs alliés, dont certains sont recrutés dans les rangs corses. Toutes les créations du régime paoliste sont mises en valeur : l'armée, la marine, la monnaie, l'université. Et l'ensemble donne une cohérence à une période pourtant troublée avec l'épisode matriste, la lutte contre Gênes - avec deux temps forts, la défense de Furiani et la prise de Capraia - et bientôt l'installation des troupes françaises dans les présides. Réunir une telle collection était une gageure. La plupart des collections publiques ne possèdent que quelques numéros de cette publication rarissime. François Flori et l'abbé Doazan ont réussi à constituer une collection idéale de 65 des peut-être 68 numéros parus. Il restait à Carlo Bitossi et Antoine-Marie Graziani à présenter une édition scientifique au public, où le texte des Ragguagli est confronté à la correspondance de Pascal Paoli et à la documentation d'archives, et à en offrir une traduction française.

Par Antoine-Marie Graziani
Chez Editions Alain Piazzola

0 Réactions |

Genre

Sciences historiques

01/03/2010 698 pages 28,00 €
Scannez le code barre 9782915410778
9782915410778
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Ragguagli dell'Isola di Corsica. Echos de l'Ile de Corse, Première époque 1760-1768 par Antoine-Marie Graziani

Commenter ce livre