#Roman francophone

Les Abois dormants

Bernard Gallois

Un nouveau recueil de nouvelles, après « La Passagère du soleil », vient de paraître aux Editions Langlois signé par Bernard Gallois. Après une lecture dans le désordre, pour mieux brouiller les pistes, je constate que les sujets choisis sont tous captivants et aussi différents que peut l’être « La naissance d’une révolution » avec l’histoire d’une goutte d’eau dans « Une vague scélérate ». Dans « Deux squelettes sertis à un anneau », Bernard Gallois décline, avec une apparente légèreté, le temps d’une amourette. Seuls, les mots de l’ultime phrase donnent tout leur sens au texte, assénant le goût amer des regrets. Que dire encore d’un « Eté nommé désir » ? C’est la nostalgie d’une époque…Le regard désabusé de Marlon Brando plane sur les mots. Ici le tramway se nomme métro, un métro de retard. A la fois contemplatif devant la nature et fin observateur de l’âme humaine, l’auteur varie les thèmes à plaisir. Vingt nouvelles se succèdent avec bonheur. Les chutes sont toutes inattendues et surprenantes. Dans ce recueil, tout est contraste, tout est perceptible, tout est subjectif. En virtuose inspiré, Bernard Gallois a composé une petite musique de vie aux notes subtiles et harmonieuses. Anne Stien

Par Bernard Gallois
Chez Editions Cécile Langlois

0 Réactions |

Genre

Littérature française

01/05/2013 114 pages 14,00 €
Scannez le code barre 9782954045139
9782954045139
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Les Abois dormants par Bernard Gallois

Commenter ce livre