#Roman francophone

Millet, pleins et déliés. Une lecture de Jean-François Millet (1814-1875), La Brûleuse d'herbes, non daté, Musée du Louvres, Paris

Marie-Hélène Lafon

"Une femme se tait. Une femme se tient. Elle attend. Que regarde-t-elle ? Que voit-elle ? Son corps est au repos, un moment, avant de se pencher, de saisir la fourche, et d'attiser le feu d'herbes. Elle arrête le spectateur, parce qu'elle est arrêtée, elle a suspendu le temps, elle s'enfonce dans les volutes de la fumée, et en elle-même, peut-être, dans les méandres de sa vie, dans les plis que font les vies, dans les plis du temps qui passe sur les corps et mange les années." Marie-Hélène Lafon a les gestes et l'odeur des brûlis dans le corps et sous la peau pour toujours ; ça remonte des enfances et du pays premier. A partir de La Brûleuse d'herbes de Jean-François Millet conservée au musée du Louvre, elle nous entraîne dans une histoire qui sent la fumée des brûlis de mars ou d'octobre.

Par Marie-Hélène Lafon
Chez Editions Invenit

0 Réactions |

Genre

Littérature française

23/11/2017 49 pages 12,00 €
Scannez le code barre 9782376800064
9782376800064
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Millet, pleins et déliés. Une lecture de Jean-François Millet (1814-1875), La Brûleuse d'herbes, non daté, Musée du Louvres, Paris par Marie-Hélène Lafon

Commenter ce livre