#Essais

Doon de la Roche. Chanson de geste de la fin du XIIe siècle

Nathalie Reniers-Cossart

Comme de nombreuses chansons de geste de la fin du XIIe siècle, Doon de la Roche est une oeuvre foisonnante. L'ensemble du récit combine agréablement, en effet, aventures épiques et péripéties romanesques, motifs guerriers et pauses lyriques, histoires de famille et questionnement féodal. Grâce à cette polyphonie, qui éloigne de la stricte tradition épique, Doon de la Roche s'inscrit dans une véritable constellation générique. La duchesse Olive, soeur du roi Pépin, mariée à l'humble Doon de la Roche, est victime d'une simulation d'adultère ourdie par un traître jaloux. Condamnée par un flagrant délit organisé, elle est répudiée et exilée. Son fils Landri n'a alors de cesse de prouver l'innocence de sa mère et de lui restituer son honneur et ses terres. Son parcours est raconté en parallèle de celui de son père Doon ; il s'agit à la fois d'un voyage au sens géographique du terme - puisqu'il le conduit vers Constantinople - mais aussi de l'accomplissement d'un destin, dans lequel se lit en filigrane une mise en question de la hiérarchie féodale. En effet, les personnages, distribués d'une façon quasi-systématique en duos manichéens, incarnent cette tension entre un ordre féodal conservateur et une autre perspective de gouvernance et de justice. A cet égard, la place accordée aux figures féminines ne manque pas de modernité : le récit offre particulièrement à Olive et à Salmadrine, la digne fille de l'empereur de Constantinople, une étoffe héroïque qui leur permet de marquer l'histoire de leur empreinte. La présente traduction, d'un manuscrit unique et souvent difficile, se veut d'abord l'occasion de re-découvrir une oeuvre stimulante.

Par Nathalie Reniers-Cossart
Chez Honoré Champion

0 Réactions |

Genre

Critique littéraire

27/12/2011 192 pages 30,00 €
Scannez le code barre 9782745322081
9782745322081
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Doon de la Roche. Chanson de geste de la fin du XIIe siècle par Nathalie Reniers-Cossart

Commenter ce livre