#Essais

Le corps en exil. Walter Benjamin, penser le corps

Léa Barbisan

Penser le corps, c'est se mesurer à la difficulté de "penser ce qui est différent de la pensée" (Adorno). Benjamin relève ce défi pour sonder la crise de la philosophie de la conscience et en comprendre les effets. "Notre corps — notre propre corps —", écrit-il dans l'essai qu'il consacre à Franz Kafka, "est la contrée étrangère la plus profondément enfouie dans l'oubli". L'oeuvre de Benjamin, des écrits de jeunesse jusqu'à ceux qui restent inachevés à sa mort, peut se lire comme un long effort de remémoration visant à rendre au corps sa juste place dans la pensée. En se faisant l'explorateur de la "contrée étrangère" qu'est le corps, Benjamin suit un parcours philosophique qui se distingue radicalement des autres variantes de la Théorie critique.

Par Léa Barbisan
Chez Maison des Sciences de l'Homme

0 Réactions |

Genre

Philosophie

19/11/2020 382 pages 25,00 €
Scannez le code barre 9782735126897
9782735126897
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Le corps en exil. Walter Benjamin, penser le corps par Léa Barbisan

Commenter ce livre