#Roman francophone

Le goéland assassiné

Villebramar

Dans la première partie de ce recueil, l'auteur découvre l'Amour (Eros). Les premiers poèmes lui sont consacrés ; très vite, la Mort (Thanatos) et l'Amour s'entremêlent dans une relation intime : le très beau poème de "l'enfant de juin" décrit dans un raccourci saisissant comment la joie des amants peut basculer dans un dénouement tragique. Dans la deuxième partie, un premier thème, celui du voyage, vous conduira de Bordeaux, le Port de la Lune, à Hambourg, après une escale à Glasgow et une nuit à l'Auberge Rouge sur les bords de la Clyde. Le thème de la Guerre inspire les poèmes des Ides de Mars, la Guerre d'Espagne y joue un rôle particulier avec les poèmes de Bodas de Sangre, en hommage à Lorca, une de ses premières victimes. Les poèmes des Olvidados, souvent inspirés de faits divers, donnent la parole à celles et à ceux qui ne l'ont jamais, du paysan philippin au violoneux bordelais, des Indiens d'Amérique au mendiant de Wu-Chang. Ainsi se termine la deuxième partie. Le "Final" est suivi d'un "Divertissement" afin de terminer sur un sourire...

Par Villebramar
Chez Editions L'Harmattan

0 Réactions |

Genre

Poésie

01/12/2013 127 pages 14,00 €
Scannez le code barre 9782343024196
9782343024196
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Le goéland assassiné par Villebramar

Commenter ce livre