#Essais

Il suffit de quelques justes. Des religieuses dans les drames du XXe siècle (1905-1914-1940)

Emmanuelle Duhez-Luchez

mon livre s'inspire de la sixième station du chemin de Croix de Jean-Luc Bonduau exposé dans la cathédrale Notre-Dame-de-La-Treille à Lille. L'artiste montre la moitié du visage souffrant du Christ ; l'autre moitié, cachée, inonde de lumière les mains et le visage de Véronique. La face souffrante du Christ, ce sont les témoignages des soeurs de ma congrégation, pendant la première moitié du XXe siècle. Ils relatent des événements qui bouleversèrent leur vie : les lois anticongréganistes de 1902-1904 et la loi de Séparation de 1905 ; les deux guerres mondiales. Elles connurent l'exil, la sécularisation, l'occupation. Mais comme la présence lumineuse de Véronique, leur foi, leur espérance et leur charité n'ont jamais faibli pour secourir leurs compatriotes. J'ai voulu rendre grâce pour ma congrégation et laisser dans ce livre, un peu comme sur le voile de Véronique, des traces de son visage.

Par Emmanuelle Duhez-Luchez
Chez Salvator

0 Réactions |

Editeur

Salvator

Genre

Religion

06/06/2014 220 pages 20,00 €
Scannez le code barre 9782706711282
9782706711282
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Il suffit de quelques justes. Des religieuses dans les drames du XXe siècle (1905-1914-1940) par Emmanuelle Duhez-Luchez

Commenter ce livre