#Essais

Aimer Duras. Marguerite aux semelles d'eau et de vent

Christian Jouvenot

" Il se peut (qu'elle) ait vécu une existence tout à fait artificielle dont elle n'avait que faire. ll se pourrait qu'elle soit une vagabonde en vérité, une rocky de banlieue en vérité, sans foi ni loi, sans mariage contracté, à dormir avec n'importe qui, n'importe où, à manger n'importe quoi ". Marguerite Duras écrit sa douleur, son errance, sa prostitution, Comme une vague idée ce soir-là. Se faire entretenir, d'argent, d'autos, d'amour ". Dans la chaîne de l'Éléphant, elle chasse avec son frère, pieds nus, dans une forêt qui pullule de serpents. Dans la plaine de boue et de riz du sud de la Cochinchine, elle se nourrit de poissons crus, de petits caïmans, d'oiseaux de mer. Elle transporte avec elle des pratiques de pirate : instinct du ravissement, de la capture, droit de la prise et droit de partir. " On est eau de la mer ". La petite avec son chapeau d'homme a pris modèle sur son frère aîné, opiomane, voyou notoire, petit maquereau, vivant de combines et de petits trafics... Toute sa vie est dans son écriture, " plus on est quelqu'un dans les livres, moins on l'est dans la vie vécue ".

Par Christian Jouvenot
Chez Editions L'Harmattan

0 Réactions |

Genre

Critique littéraire

01/03/2013 94 pages 12,00 €
Scannez le code barre 9782343003016
9782343003016
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Aimer Duras. Marguerite aux semelles d'eau et de vent par Christian Jouvenot

Commenter ce livre