#Essais

De l'école au maquis. La Résistance juive en France

Johanna Lehr

La persécution dont ils furent victimes pendant la Seconde Guerre mondiale amena de nombreux Juifs à se poser la question de leur identité religieuse, que beaucoup, dans les milieux assimilés français, ne connaissaient plus. Dès 1940, plusieurs initiatives éducatives se lancèrent alors à la redécouverte du judaïsme, entreprirent de l'enseigner et de le diffuser : des mouvements de jeunesse (les Eclaireurs israélites de France et le Yechouroun), une école (le Petit séminaire israélite de Limoges), des groupes de résistance (Etude et action puis l'Organisation juive de Combat) et un maquis (le maquis juif du Tarn), ont ainsi poursuivi cet objectif. Nombre d'entre eux rejoignirent ensuite le maquis. A la Libération, le rayonnement de penseurs comme Emmanuel Levinas est directement issu de ce renouveau des études bibliques. C'est l'histoire paradoxale et méconnue de cette résistance spirituelle en pleine effervescence dans une France occupée qui est ici retracée pour la première fois.

Par Johanna Lehr
Chez Editions Vendémiaire

0 Réactions |

Genre

Histoire de France

06/05/2014 224 pages 20,00 €
Scannez le code barre 9782363581198
9782363581198
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur De l'école au maquis. La Résistance juive en France par Johanna Lehr

Commenter ce livre