#Essais

Correspondance 1927-1942

René Daumal, Léon Pierre-Quint

Exhumer la figure de Léon Pierre-Quint, personnage complexe injustement oublié, critique littéraire et éditeur majeur de la première moitié du vingtième siècle et démystifier la légende inepte du "sage" ou de l'"ange" dont est entachée l'image de René Daumal, l'un des hommes, certes poète, les plus radicalement lucides que l'entre-deux guerres ait connu - voilà le mérite de cette correspondance inédite. Des balbutiements du Grand Jeu aux années noires de la 2e guerre mondiale, ce ne sont pas moins de 180 lettres, ici dévoilées, qui témoignent des échanges entre le très attentif directeur-passeur des éditions du Sagittaire, et un René Daumal du quotidien qui n'a "pas d'autre gagne-pain qu'écrire, réviser, traduire, corriger des épreuves, rédiger des "prières d'insérer", etc., en tirant fréquemment la langue", et qui dans l'envoi de sa Guerre sainte écrit : "A Léon Pierre-Quint / qui avidement en chacun / cherche la / Pierre angulaire / et / la Quint e-essence / et le lieu / où les Solitudes se rencontrent".

Par René Daumal, Léon Pierre-Quint
Chez Ypsilon Editeur

0 Réactions |

Genre

Critique littéraire

15/01/2014 372 pages 30,00 €
Scannez le code barre 9782356540300
9782356540300
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Correspondance 1927-1942 par René Daumal, Léon Pierre-Quint

Commenter ce livre