#Essais

La culture spectacle. Europe, Moyen Age - XXe siècle

Marc Signorile

Instrumentalisés plus ou moins ouvertement par un pouvoir politique devenu commanditaire, la culture et l'art entrent dans une démarche utilitariste et produisent alors des effets pervers. Le spectaculaire, qui correspond à une utilisation politique de l'art envisagée dans une logique de domination et de rationalisation adaptée à un environnement historique, mystifie souvent le récepteur. Cette logique est présente à toutes les époques, même si le contexte historique qui s'étend de la Révolution à la fin de la Seconde Guerre mondiale autorise des mises en perspective plus nettes. Dans ce contexte, l'opéra, qui réunit les arts dans une expression synthétique, a été, en sa qualité d'art de l'extraordinaire, rapidement investi d'une fonction de propagateur d'idées. De la tragédie lyrique au drame wagnérien, finalité politique et stratégie spectaculaire sont généralement pensées conjointement, soulignant les enjeux idéologiques de l'oeuvre. Si, ainsi que le souligne Guy Debord, le spectacle déversé par les médias est la principale caractéristique de la société contemporaine, cet essai nous montre que cette situation s'appuie sur des pratiques très anciennes.

Par Marc Signorile
Chez Sulliver Editions

0 Réactions |

Genre

Sociologie

04/11/2015 190 pages 17,00 €
Scannez le code barre 9782351221495
9782351221495
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La culture spectacle. Europe, Moyen Age - XXe siècle par Marc Signorile

Commenter ce livre