#Essais

Cliniques N° 17 : Les figures de la peur dans l'institution

Charlotte Costantino

On entre souvent dans une institution pour y trouver refuge, par peur d'une réalité vécue comme trop effractante, par peur d'une intériorité menaçante, etc. Les institutions de soin qui accueillent les personnes en détresse psychique ont ainsi souvent pour fonction première d'apaiser la peur. Or il n'est pas si facile pour les soignants de percevoir les angoisses inconscientes et archaïques que la peur recèle, angoisses que la parole ne parvient pas toujours à traduire et qui se dissimulent souvent derrière toutes sortes de manifestations par le comportement. En essayant d'être réceptif à son contre-transfert, à ses propres peurs et angoisses, ceux qui ont affaire au soin psychique en institution peuvent tenter de contenir et éventuellement transformer les peurs infantiles qui se cachent derrière les troubles psychiques de l'adulte. Les peurs issues de la nuit des temps prennent toutes les formes des histoires que l'on raconte aux enfants : celles allant du monstre informe dans l'autisme ou la démence, au grand méchant loup des pulsions débridées, en passant par les fantômes de l'abandon et de la mort, ou par le démoniaque violent et haineux. Elles engagent différentes expressions symptomatiques, différents registres, qui recèlent un potentiel de vie psychique à condition d'être racontés et interrogés plutôt que refoulés ou déniés.

Par Charlotte Costantino
Chez Erès

0 Réactions |

Editeur

Erès

Genre

Psychologie, psychanalyse

29/08/2019 180 pages 23,00 €
Scannez le code barre 9782749263090
9782749263090
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Cliniques N° 17 : Les figures de la peur dans l'institution par Charlotte Costantino

Commenter ce livre